A peine arrivée à Annecy, je suis allée retrouver les cartons que m’a cédé Alice. Il y a plein de merveilles allant du galon pompon pour rideaux sixties jusqu’à  sa propre robe de baptême.

P1070502Chaque chute de tissus me rappelle une robe d’enfance portée par mes sœurs ou moi.
P1070501
Quant à la vielle Singer, elle n’est pas si facile à dompter. Le bruit de sa vielle mécanique me rappelle le geste sûr de la couturière acharnée qu’était Alice. Mais chaque point est à conquérir car la machine est capricieuse et ne cède que sous la main de son propriétaite attitré. Je fini par demander de l’aide à maman pour l’enfilage qui demandait un infime réglage pour éviter qu’un entortillage ne se crée au niveau de la canette.

Même le manuel se montre un peu faible pour expliquer académiquement le chargement de la canette.

P1070472Quand je me sens prête, que je commence à maitriser le passage du point droit au point ziz gag, je me lance dans la confection d’une autre blouse qui espérons-le, sera plus proche de la taille de capu.

je tombe sur une doublure de manteau qui fera une super « moumoute » pour Capucine.

P1070479

 moumoute + blouse = amour

Advertisements